Contrer ce gouvernement

8 mars 2017

Points de vue

Ce gouvernement libéral

Ne joue pas

Couillard en tête et ses alliés- es

Pellettent, creusent des abîmes

Des périmètres de honte collective

À vertige saisissant

Par leurs actions incendiaires

Ils enterrent, renient notre histoire, notre mémoire

Ils ont enlevé leurs masques

On sait tout à présent

Leurs alliances, leurs positions clairement pro-islam

Leur insouciance totale face à nos valeurs et notre devenir

Alors, sommes- nous prêts pour le tombeau

Que nous offre Couillard

Pour le sanctuaire de Coderre?

J’ose dire que NON

Rallions-nous, ça presse

Arrêtons de diviser le vote

Controns ces libéraux

Je sais, je sais

Vous me direz que Lisée n’est pas rassembleur lui-même

À ne pas mieux défendre la loi 101

En refusant qu’elle soit obligatoirement appliquée dans les Cégeps

Sa propension à tolérer l’anglais un peu partout laisse pantois

Il veut, nous dit-il, rassembler, unir. Ne brusquer personne. Charmer les anglais qui pourraient se joindre à nous.

Il met aussi loin devant nous l’idée d’indépendance, du référendum

Toutefois, il se débat comme il peut à l’Assemblée Nationale, sur l’économie, l’environnement

Il soumet à la loi les petites entreprises de 25 à 49 employés

C’est bien oui, une priorité

Mais l’avenir de notre langue? N’est-ce pas une urgente priorité?

Alors… comment réagir?

On prend notre mal en patience?

On s’accroche à l’espoir?

On déchire notre carte du P.Q.?

On se rallie à la CAQ fédéraliste? Comme vient de le faire Tania Longpré

On attend les élections?

Que de questions, de propositions devant nous

Si seulement j’avais, nous avions des réponses

Mais quoi qu’il en soit, on ne se culpabilise surtout pas

D’abord on se bat contre Couillard

On refuse l’attribut d’islamophobes

On se resserre, on réclame la laïcité

L’égalité hommes- femmes

On manifeste, on parle, on écrit

On refuse la peur et la soumission

On on on…

On résiste

On s’enracine de plus belle!

On protège notre avenir

On se tourne vers le plus essentiel, le plus urgent.

France Bonneau

France Bonneau

A propos de France Bonneau

France Bonneau a publié : AU BOUT DE L’EXIL, aux Éditions Teichtner, en 2008. Elle a conçu et livré un spectacle du même nom, en divers lieux culturels. LA PORTE GRAND OUVERTE, son dernier recueil de poésie, a été édité en 2016, par les Éditions Cornac. France a aussi écrit plusieurs textes politiques sur les sites vigile.net et independantes.quebec, des textes à saveur théâtrale joués au théâtre Parenthèse ainsi que de nombreux poèmes dans diverses revues littéraires. Elle participe régulièrement à des lectures publiques. Elle est membre de l’UNEQ, de la Société Littéraire de Laval, de la Fédération du Loisir littéraire du Québec et en tant que parolière, elle fait partie de la Socan et de la Sodrac.

Voir tous les articles de France Bonneau

Les commentaires sont fermés.