France Bonneau (en rappel)

12 mai 2017

Actuelles

France-Bonneau_avatar_1382701084-70x70 -

À l’occasion de la Journée des Patriotes 2017, notre consoeur, France Bonneau participait, samedi ce 20 mai, à un « Grand évènement populaire patriotique » tenu à Pointe-aux -Trembles (ICI). Nous vous suggérons donc de revoir le Portrait que nous présentions d’elle l’an dernier, comme Actuelle, alors qu’elle participait au Gala des Patriotes.

Voici un extrait de ce portrait:

« La poésie est un foyer de contestation,
un acte de résistance
une incompatibilité avec le système dominant. »

(Jean Rouaud)*

France Bonneau est poète. Et patriote…

Témoignages

– « J’ai assisté avec combien d’intérêt et d’enchantement au spectacle qu’elle donnait au théâtre de la Licorne, rue Papineau.

France Bonneau est une artiste personnelle et convaincante.

Sa performance constitue à la fois une initiation et un accomplissement poétiques. »

(Gaston Miron, Éditeur et écrivain)

– « Le désir de création de France Bonneau est grand ; il porte comme une voix porte (haut, loin et proche)… il se produit dans la sensibilité.

Je sais tout le professionnalisme et la rigueur dont cette artiste des mots est capable, et combien l’émotion, l’humanisme et la délicatesse imprègnent ses prestations. »

(Hélène Monette, Écrivaine et lectrice sur scène)

– « France Bonneau possède un souffle puissant. Elle a tenu la scène plus d’une heure sans notes, récitant ses poèmes « par cœur ». Et du cœur elle n’en manque pas. Un cœur vaste et sensible qui passe harmonieusement de l’intime au social. »

(Élaine Audet, Les éditions Sisyphe)

– « Je tiens à souligner le talent et la persévérance de France Bonneau dans sa démarche d’artiste-poète. France participe aux diverses soirées de poésie qui ont cours tous les mercredis du mois et à chaque fois, elle y livre des performances originales et de qualité. À l’occasion accompagnée de musiciens, elle sait rendre la poésie vivante et captiver son auditoire. »

(Janou Saint-Denis, Poète-animante, Place aux Poètes)

En guise de conclusion…

« Je tiens la petite brêche de mon enfance
pareil à du pain béni
j’ai la foi des arbres
je veux me rendre au ciel debout »

(France Bonneau, Au bout de l’exil)

et encore…

« Je respire l’odeur de la terre
mesure le poids de l’air
au son d’une guitare et d’un violon
je retourne chez-moi
j’ouvre grand la porte »

(France Bonneau, La porte grand ouverte)

Encore une fois, nos hommages et nos mercis à France pour ce qu’elle nous apporte ici avec le partage de ses idées, de ses valeurs et convictions, ainsi que par l’énergie et la beauté de ses mots.

Indépendantes.quebec

La vidéo Donnez-moi un pays.

___________

* Extrait de la revue Le Monde de l’éducation – Juillet – Août 2001

** http://aqction.info/evenement/grand-evenement-populaire-du-20-mai/

independantes.org

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire