Un duel pédagogique ?

2 juin 2017

Le coin d'audace

duel-avec-des-pes-24363219 -

Philippe Couillard se propose, afin de nous faire entrer par sa signature – quel honneur! – dans le « giron » qu’il préfère, d’entreprendre d’un océan à l’autre la pédagogie de ce « fédéralisme » style « Mon Canada comprend le Québec » de 1995. Pourquoi ne commencerait-il pas par relever ici, chez-nous, le défi de Jean-François Lisée de débattre publiquement de la question, invitation déjà déclinée quelques fois ?

En reprise – avec un ou deux ajustements de circonstance – la parodie de cette « chance » ratée:

Le duel esquivé

« Quoi ?

Qu’a-t-il donc suggéré ce Jean-François Lisée ?

Débattre fédéralisme et souveraineté ? »

.

Que NON! avez-vous dit, Philippe. Sans surprise

Ne pourrait-on parler ici de « couillardise »

Car ce « défi Lisée », vous l’avez décliné

Sous prétexte de « vraies affaires », de gros deniers.

.

Pourtant, d’indépendance vous aimez bien parler

Lorsque cela fait votre « affaire », à l’occasion,

Bien protégé et à votre aise, au « Bleu Salon ».

Mais en débattre face à face et sans filet

On a vu à quel point cela vous inquiétait.

.

Debout dans la lumière, vous n’osez pas, Philippe

Affronter ce Lisée qui vous donne la « lippe »

D’y penser, vos machoires se crispent de colère

Car voilà un bien trop redoutable adversaire

Qui sait autant que vous jouer au plus malin…

.

Vous avez dit NON!

Mais on sait que ce NON peut vouloir dire OUI

Trudeau, le père,  jadis nous l’a juré…

Allez, en bon joueur relevez le défi

Une heure avec Lisée, Philippe, allez-y donc!

Débattez de « séparation »

On verra bien!

.

Faites-vous ce plaisir, calculé et malin

D’entretenir d’épouvante ceux qui vous ont élu

Servez-leur vos mensonges, vos menaces indues

Mais viendra la réplique de votre vis-à-vis.

Implacable. Vous le savez. D’où votre NON-merci.

Pour un pareil duel, êtes-vous trop timoré ?

.

Nicole Hébert (2016)

____________

Image: Dreamstimes

independantes.org

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire