To be or not to be la vie

17 juin 2017

Poèmes pour le pays

Un poème de Gilles Carle. En reprise…

To be or not to be la vie

Le doigt sur la gachette
Le pied sur le gaz
L’oeil en extase
Je m’anglicise lentement
Lentement je m’anglifie

Je dis see you
Je dis damn
Je dis fuck you madam
Les mots sont les oiseaux d’automne
Morts pour la patrie

Lettre morte
Peine perdue
Mots de mon enfance
Je ne vous verrai plus
Adieu Villon
Adieu Miron
Mots de ma jeunesse
Je ne vous chante plus

L’arme sur la tempe
La tête sur l’oreiller
L’âme au plancher
Je me décompose lentement
Lentement je me fuis

To be or not to be la vie

Je dis shoot
Je dis shit
Je dis bullshit madam
Les mots sont des larmes d’acier
Trempés dans le sang

Misère noire
Mi-carême
Langue trop belle
Je ne sais plus te dire
Ne t’en va pas
Reste là
Là ici
Ici là-bas

Je cherche mes mots au bord de l’abîme
Je me vide de tout
Je m’accroche à un clou
J’implore le destin
Belle langue sans fin
Sans pareille tu nous rends fous
Langue d’enfant de chienne
Il ne me reste que toi

To be or not to be la vie

Lettre morte
Peine perdue
Mots de mon enfance
Je ne vous verrai plus
Adieu Villon
Adieu Miron
Mots de ma jeunesse
Je ne vous chante plus
Mots de ma jeunesse
Je ne vous entends plus

Gilles Carle

Chanté par Chloé Sainte-Marie sur une musique de François Guy
1999 Chloé Sainte-Marie  (Je pleure tu pleures)

http://www.chloestemarie.com

Indépendantes.quebec

Par France Bonneau – proposé la 1ère fois ici le 23 octobre 2015

independantes.org

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire