La Fête nationale du Québec

« Gens du pays, c’est votre tour

de vous laisser parler d’amour… »

Gilles Vigneault

Il y a quarante ans…

« C’est en 1977, par un décret ministériel du gouvernement nouvellement élu de René Lévesque, que la Saint-Jean-Baptiste devient officiellement la «fête nationale du Québec», la Loi sur la fête nationale proclamée l’année suivante venant confirmer ce statut. Cette décision viendra en fait confirmer une évolution de la fête observée depuis les années 1960, à savoir le recentrement du référent national canadien-français sur le Québec, ainsi que l’évacuation complète de toute référence religieuse et ce, jusque dans la dénomination même de la fête. Plus profondément, l’officialisation et l’étatisation de la fête illustrent l’ambition du gouvernement péquiste d’affirmer une nation civique recouvrant l’ensemble de la société québécoise et non plus seulement sa majorité francophone. Voici le texte officiel de l’arrêté ministrériel :

ATTENDU QUE le 24 juin, jour de la Saint-Jean-Baptiste est depuis très longtemps considéré comme la fête nationale des Québécois;

ATTENDU QUE cette journée est toujours marquée de cérémonies et festivités célébrant le caractère propre de notre peuple;

ATTENDU QU’il y a lieu de consacrer cet état de fait en décrétant que le 24 juin sera désormais « Fête nationale du Québec »;

IL EST ORDONNÉ, sur la proposition du Premier ministre :

QUE le 24 juin, jour de la Saint-Jean-Baptiste, soit désormais également connu sous le nom de Fête nationale du Québec;

QU’une proclamation soit émise à cet effet et publiée dans la Gazette Officielle du Québec. »

(Source: http://www.lysenfetelysenfeu.net/histoire/la-fete-nationale-du-quebec)

Pour revoir toutes les étapes qui ont précédées et suivi ce moment :

http://www.fetenationale.quebec/fr/a-propos/histoire

http://www.journaldemontreal.com/2017/06/17/montreal-retour-sur-limage-une-fete-nationale

Et pour la Fête de cette année: http://www.fetenationale.quebec/

 Indépendantes.quebec

independantes.org

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire